Aïe, mauvaise nouvelle ! Il paraît qu’avec l’âge, nous perdons notre sens de l’humour.

C’est une étude américaine publiée dans le Journal de la Société internationale de Neuropsychologie qui le dit. En vieillissant, nous aurions plus de mal à saisir la subtilité d’une bonne blague… Les auteurs, chercheurs à l’Université de Saint-Louis dans le Missouri, l’ont découvert en faisant passer des tests à près de 80 volontaires, étudiants et personnes de plus de 65 ans. But du jeu ? Trouver la chute la plus amusante et logique à des plaisanteries verbales et des bandes dessinées. Résultat : les jeunes se sont montrés plus brillants que les seniors à hauteur de 6 % pour les blagues et 14 % pour les BD. Une différence qui tient, selon les experts, à l’apparition, avec l’âge, de légères défaillances au niveau du raisonnement abstrait et de la mémoire à court terme. Allez, mieux vaut en rire qu’en pleurer !