(Agence Science Presse) – Les effets bénéfiques d’une seule dose de champignon magique persisteraient plus d’un an, selon une étude récente publiée dans le Journal of Psychopharmacology.

Le chercheur Roland Griffiths de la Johns Hopkins University School of Medecine souhaite utiliser la psilocybine – l’ingrédient psychoactif contenu dans les champignons magiques – pour libérer les malades du cancer du stress intense qu’ils subissent. Si plusieurs des 36 patients de l’étude expérimentent des hallucinations et des expérience mystiques, les effets positifs persistent au-delà de l’illusion. Après un an, les sujets rapportent un changement significatif dans leur humeur, leur attitude et même, leur tendance à l’altruisme. Toutefois, d’autre médecins désapprouvent l’utilisation médicale d’hallucinogènes, car le risque de pensées suicidaires ou autodestructrices demeure.

Amélie Daoust-Boisvert