Un sixième de la hausse du niveau des mers: c’est ce dont la fonte des glaces du Groenland aurait été responsable, entre 2000 et 2008.

En tout, ce sont 1500 kilomètres cubes de glace qui auraient été perdus pendant cette période, selon Michiel van den Broeke et ses collègues de l’Université d’Utrecht.

Ils arrivent à cette estimation en calculant la différence entre les chutes de neige annuelles et la fonte.

Autrement dit, le Groenland en perd plus qu’il n’en reçoit, contribuant à une hausse chaque année de 0,75 millimètre du niveau des mers, sur les 3 mm mondiaux.

Et les chercheurs croient que la fonte s’accélérait à la fin de la période étudiée, bien que leur échantillon soit trop bref pour en être sûrs.