Saviez-vous qu’il existe un concours, encadré par la NASA, destiné à quiconque développera les premières étapes d’un futur ascenseur spatial?

Imaginez : un câble de plusieurs milliers de kilomètres, ancré près de l’équateur et dont l’extrémité supérieure rejoindrait une station spatiale. L’idée n’est pas farfelue : des ingénieurs y réfléchissent depuis des décennies, sachant que ça coûterait beaucoup moins cher que d’envoyer là-haut une navette spatiale. Mais l’une des difficultés, et non la moindre, est d’alimenter en énergie l’ascenseur pendant sa (longue!) montée. C’est l’objectif du Power Beaming Challenge de la NASA, doté d’une récompense de 100 000 $... par 100 mètres. La firme LaserMotive vient d’en gagner 900 000 $, grâce à un robot dont les cellules photovoltaïques étaient alimentées non par le Soleil, mais par un laser dirigé au sol. Le câble de 900 mètres était maintenu en l’air par un hélicoptère.