Pour la première fois en 50 ans, le nombre d’automobiles sur les routes américaines a diminué. Mais une des principales raisons du déclin pourrait être que des familles ont vendu leur... troisième voiture!

L’hypothèse provient du Earth Policy Institute, qui analyse ces données. Le nombre de voitures a en effet diminué de 4 millions en 2009, une première depuis 1960, date à laquelle le gouvernement américain avait commencé à tenir ce recensement. Les experts pointent du doigt le prix de l’essence et la crise économique, mais l’Institut y voit l’amorce d’un phénomène à plus long terme — et affirme que le nombre de voitures pourrait diminuer de 25 % d’ici 2020. Alors que les consommateurs ont acheté 10 millions d’autos en 2009, 14 millions ont été envoyés à la casse, portant le grand total à 246 millions — soit 117 véhicules par 100 Américains détenant un permis de conduire.