La principale agence subventionnaire de la science en Italie a reçu une attention dont elle se serait bien passée, lorsque les journalistes ont appris qu’elle a financé un livre... sur le créationnisme.

Evolutionism : the decline of an hypothesis est un assemblage d’articles réalisé par l’historien Roberto de Mattei, à partir d’un congrès tenu au début de 2009, au cours duquel philosophes et autres penseurs avaient expliqué pourquoi, à leur avis, l’évolution est « anti-scientifique », les couches géologiques sont le résultat du Déluge et les dinosaures ont partagé la Terre avec les humains. Le Conseil national de recherche a contribué aux dépenses de production du livre — mais s’est empressé de dire par communiqué qu’il n’endossait pas les conclusions.