Elles se multiplient à travers le monde, et le Québec a aussi la sienne: Cartagène. Les volontaires donnent une goutte de sang, un peu d'urine, passent divers tests, le tout dans le but de constituer peu à peu cette banque génétique de la population. Qu'en est-il de la confidentialité et de la propriété de ces données? Le débat est-il clos? L'une dit non, l'autre dit oui. C'est le sujet de notre émission de cette semaine.

En Islande, en novembre dernier, la compagnie qui s'était vu confier par le gouvernement la création d'une semblable banque, a fait faillite, faisant resurgir les mêmes questions. Qu'en est-il ailleurs dans le monde? Edith Deleury, de la Commission de l'éthique de la science et de la technologie, nous parle des mesures prises dans d'autres pays pour assurer l'avenir de ces banques. Écoutez le premier segment de l'émission ici.

Et dans les actualités: le budget Obama. Mauvaise nouvelle pour la Lune, bonne nouvelle pour la science!

Écoutez l'émission au complet ici.