Comment la science changera-t-elle nos vies d'ici les 100 prochaines années? Atteindrons-nous l'immortalité? Survivrons-nous à la fin du pétrole? C'est ce que vous propose de découvrir l'auteur Mathieu-Robert Sauvé dans son dernier livre Le futur prêt-à-porter : comment la science va changer nos vies, un essai où la futurologie tient la vedette.

C'est après la fin de sa chronique comme «futurologue», à l'émission L'après-midi porte conseil à Radio-Canada, que Mathieu-Robert Sauvé a décidé d'écrire un livre sur les différentes possibilités qu'offrira le futur. «C'est un polaroïd sur où l'on s'en va. Est-ce que toutes les recherches scientifiques rendront le monde meilleur? C'est important de se poser des questions sur la finalité de nos actes.»

En quelque 150 pages, le journaliste explore 17 sujets tributaires du développement de la science: sexualité, robots ménagers, alimentation nutraceutique, week-end sur la Lune, nanotechnologies.

Si le titre accrocheur du bouquin publié aux Éditions MultiMondes peut sembler surréaliste, son auteur a cependant abordé ses sujets avec sérieux, en effectuant des recherches poussées et des entrevues avec des spécialistes. Ainsi, la sociologue Sylvie Martin confirme une possibilité scientifique de mettre au monde un enfant en dehors de l'utérus, le spécialiste du design du jeu vidéo, Louis-Martin Guay, suggère que les enfants apprendront de plus en plus en s'amusant, par le biais du jeu vidéo, etc.

Mais la science a aussi ses limites, constate toutefois l'auteur. La cryonie, ou cryogénie, demeure illusoire. Walt Disney repose bien en paix au cimetière de Los Angeles.

Parmi les prédictions sur le futur émises au milieu du 20e siècle, un élément de taille surprend. Personne n'avait anticipé l'émancipation des femmes. Comme quoi, le facteur humain se charge de brouiller les cartes de l'Histoire.