Les captchas, ces séquences de lettres qui visent à vérifier que vous êtes un humain et non un robot... peuvent de plus en plus être déchiffrées par des robots.

Une équipe d’informaticiens a testé son logiciel sur 15 sites, et non les moindres: Google, eBay, Wikipedia, Visa...

Leur logiciel a pu lire 37% des captchas de eBay et 25% de ceux de Wikipedia.

En fait, 13 sites sur 15 ont révélé de telles failles dans leur sécurité.

Le problème réside dans le fait que les types de caractères ne sont pas aussi variés qu’ils en ont l’air: ils suivent les mêmes principes mis au point par Luis von Allen et ses collègues de l’Université Carnegie Mellon, il y a 11 ans.