Publicité
lesdebrouillards_1.jpg

Les débrouillards

Autre action

Actualité

Capsules

Nos ancêtres les Ibères

Agence Science-Presse, le 1 mai 2013, 18h18

(Agence Science-Presse) Une étude génétique révèle qu’un grand nombre d’Européens ont pour ancêtre un peuple qui a quitté il y a 6000 ans la péninsule ibérique —soit ce qui est aujourd’hui l’Espagne et le Portugal.

Ce qui est étrange, quand on se rappelle que les premiers humains modernes étaient arrivés en Europe, depuis le Moyen-Orient, il y a au moins 45 000 ans.

Or, les gènes de 37 squelettes d’une même région d’Allemagne semblent révéler un changement assez rapide de population il y a 5 à 6000 ans. Et selon Wolfang Haak, de l’Université d’Adélaïde, ces nouveaux gènes seraient similaires à ceux des populations modernes de l’Espagne et du Portugal.

Il faudra davantage de squelettes —et de gènes— pour convaincre les généticiens, mais un tel changement de population pourrait expliquer le développement de ce que les archéologues appellent la culture campaniforme, qui s’est répandue en Europe il y a 3 à 4000 ans.