On dit depuis longtemps que pour retarder le développement de maladies telles que l’Alzheimer, les personnes âgées devraient faire, entre autres choses, des mots croisés. Pour être de leur temps, des chercheurs ont plutôt décidé de les tester sur un jeu vidéo 3D.

Et ça marche. Entraînés à NeuroRacer, ces joueurs âgés de 60 à 85 ans ont amélioré «leurs compétences multitâches». Ça semble surtout se répercuter dans leurs tâches quotidiennes, selon les résultats parus dans la vénérable revue Nature .

L’équipe de l’Université de Californie avait commencé par enrôler des «cobayes» de toutes les tranches d’âge, avant de se concentrer sur les plus vieux : parce qu’ils sont plus nombreux à perdre la mémoire, ou à être plus souvent distraits, les chercheurs ont supposé qu’il serait plus facile de mesurer une amélioration chez eux.