Autre action

Actualité

Capsule

Histoires à ne pas lire la nuit

Agence Science-Presse, le 7 janvier 2016, 14h12

(Agence Science-Presse) — Communication avec des extraterrestres, utilisation de l’hormone de croissance, recherche du boson de Higgs : chacun de ces champs de recherche pourrait avoir des conséquences catastrophiques, et un auteur a décidé de consacrer un livre entier aux scénarios du pire.

Here Be Dragons n’est pas destiné aux gens inquiets, reconnaît son auteur, le mathématicien Olle Häggström. Il le destine plutôt aux jeunes et futurs chercheurs, afin de les amener à réfléchir au fait que chacune de leurs bonnes intentions peut avoir des conséquences imprévisibles. Comme une catastrophe climatique causée par la géoingénierie. Ou une espèce humaine devenue si grande qu’elle souffre de troubles chroniques de la colonne vertébrale. Ou, plus prosaïquement, des extraterrestres qui, ayant reçu nos messages, décident de venir nous annihiler.

Le titre, Here Be Dragons, est une référence aux dragons que les anciens cartographes dessinaient pour inciter les navigateurs à la prudence.