Autre action

Actualité

Capsule

Le trou dans le crâne du mammouth

Agence Science-Presse, le 21 janvier 2016, 16h01

(Agence Science-Presse) – D’ordinaire, on utilise des ossements humains ou des pierres taillées pour déterminer si des Homo sapiens sont passés par là. Cette fois, on mise sur une blessure d’un mammouth.

Le trou dans le crâne du mammouth
Cliquer sur la photo pour agrandir
Le trou dans le crâne du mammouth

C’est en effet l’indice qui a valu à des chercheurs russes une publication dans la revue Science : un minuscule trou circulaire, en plein crâne, qui n’a pu être réalisé, estiment-ils, que par une lance. Des éraflures sur les os des membres, apparemment survenues avant la mort de l’animal, seraient le résultat d’une attaque conjointe d’un groupe de chasseurs.

Mais tout l’intérêt de ces blessures réside aussi dans l’âge du mammouth : 45 000 ans, ce qui placerait des humains dans cette région de la Sibérie, au nord du cercle arctique, pas mal plus tôt que ce qu’avaient révélé jusqu’ici toutes leurs autres traces.