Autre action

Actualité

Capsule

Le CO2 : stable, mais en hausse

Agence Science-Presse, le 24 mars 2016, 12h02

(Agence Science-Presse) Au début de mars, on apprenait que le niveau de CO2 dans l’atmosphère avait connu sa plus forte hausse de l’histoire en 2015. Pourtant, on apprenait aussi la semaine dernière que la croissance des émissions de CO2 s’était stabilisée en 2014 et 2015. Qui dit vrai ?

© Sjors737 | Dreamstime.com
Cliquer sur la photo pour agrandir
© Sjors737 | Dreamstime.com

Réponse : les deux. Mais ils renvoient à deux choses différentes. Le deuxième calcul provient de l’Agence internationale de l’énergie, et il montre effectivement que, à l’échelle de la planète, la croissance des émissions de gaz à effet de serre semble ralentir. Et ce — c’est la surprise — en dépit du fait que la croissance économique se poursuit. Autrement dit, pour la première fois de l’histoire, la croissance de nos émissions de gaz à effet de serre n’est plus liée à la croissance économique : les graphiques commencent à montrer l’impact des mesures d’efficacité énergétique et de lutte contre la pollution.

Mais si la croissance de ces émissions ralentit, ça signifie tout de même que nous continuons d’expédier beaucoup de CO2 dans l’atmosphère, et c’est ce que dit l’autre calcul, qui provient de l’Agence américaine des océans et de l’atmosphère (NOAA) : il dit par exemple qu’en février 2016, la quantité de CO2 était de 402,5 parties par million (PPM), et qu’elle gagne au moins 2 PPM par année depuis quatre ans.