Imaginez que vous soyez climatosceptique et que vous vouliez faire faire un virage anti-science à votre gouvernement. L’État du Wisconsin, dans le nord des États-Unis, vous apprend comment.

Jusqu’en décembre, le site web du ministère des Ressources naturelles offrait un travail de vulgarisation sur sa page « Les changements climatiques et les Grands Lacs du Wisconsin ». Or, la page, qui n’a pas changé d’adresse, est désormais intitulée « Les Grands Lacs dans un monde changeant ». Et le contenu a été transformé en conséquence : « comme elle l’a fait à travers les siècles, la Terre vit des changements. Les raisons des changements survenant à ce moment-ci de la longue histoire de la Terre sont débattues et font l’objet de recherches à l’extérieur du ministère des Ressources naturelles. » Des neuf hyperliens originaux vers diverses ressources, il n’en reste que deux, l’un vers une université locale et l’autre vers le bassin de la rivière Yahara, qui n’est même pas reliée aux Grands Lacs. Le fait que le gouverneur de l’État, Scott Walker, soit un climatosceptique affiché, a pu aider. (ProPublica)