Les climatosceptiques ont beau avoir perdu des appuis dans l’industrie, ils ont encore beaucoup d’argent : un organisme américain est en train d’envoyer 300 000 exemplaires d’un « manuel scolaire » niant le réchauffement climatique à autant de professeurs des États-Unis.

Une initiative dénoncée par des associations d’enseignants et même par des élus, mais qui pourrait être utilisée par certains enseignants moins branchés sur la science et en manque de matériel scolaire. En cours de distribution depuis mars, le livre qui se présente sous la forme d’un manuel pour les enseignants est intitulé Why Scientists Disagree About Global Warming. Il arrive accompagné d’un DVD de 11 minutes et a été financé par l’Institut Heartland, un groupe conservateur de Chicago, qui est depuis des décennies au coeur de nombreux lobbys de droite, incluant la guerre au climat. La présidente de l’Association des professeurs en sciences de la Terre, Cheryl Manning, décrit avec colère un livre rempli « d’auto-citations », c’est-à-dire des auteurs qui citent leur propre travail.