Ils sont moins nombreux à être hospitalisés et à subir des maladies infectieuses évitables, moins nombreux à mourir à la naissance et moins nombreux à être de trop petit poids.

Fichier audio

C’est le portrait des jeunes Québécois de 0 à 5 ans que trace le rapport « Comment se portent les tout-petits québécois ? », paru en fin d’année sous l’égide de l’Observatoire des tout-petits, un projet de la Fondation Lucie et André Chagnon. C’est le sujet de notre émission cette semaine.

Ce second bilan du genre comporte de nombreuses bonnes nouvelles pour les presque 535 000 tout-petits. En gros, leur santé semble meilleure qu’il y a 10 ans, particulièrement à la naissance. Même si on peut souligner une hausse des naissances par césariennes et du nombre de prématurés.

Par contre, il subsiste des soucis du côté de l’obésité de ces jeunes enfants, leur développement et leur santé mentale.

Isabelle Burgun en parle avec :

Il y a des gains, notamment lors de la grossesse et de la naissance. Moins d’hospitalisations et de maladies. Et il y a aussi des éléments plus préoccupants, dont l’obésité — le croisement des données sur les habitudes de vie rappelle l’importance des campagnes de sensibilisation à une meilleure alimentation et pour davantage d’activité physique, souligne Mme Dagenais. Enfin, sachant combien les premières années sont capitales, Catherine Dea rappelle des données récentes selon lesquelles « un enfant sur quatre, lors de son entrée à la maternelle, présente des vulnérabilités quant à son développement » (développement social, affectif, cognitif, ainsi que le langage).

JVPLS-CatherineDea
Catherine Dea dans le studio de Radio Ville-Marie.

+++

En chronique : Josée Nadia Drouin, la directrice de l’Agence Science-Presse qui, dans sa chronique de littérature, nous parle ce mois-ci du dernier opus d’Hubert Reeves, Le Banc du temps qui passe.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est également rediffusée pendant la semaine. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission: François Cartier. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto) CIBO-FM (Senneterre) et Radio-Fermont.