Pharenne et Lilian du camp Les Insectophiles du Jardin botanique de Montréal ont pu voir évoluer un mollusque bien connu.

Chacun à leur façon, les animaux se sont adaptés pour se déplacer. Certains volent ou rampent tandis que d’autres se déplacent à deux, quatre, six pattes et même plus. L’escargot lui, se promène à sa façon : sur un seul pied…gluant !

L’escargot, un mollusque à coquille, ne se déplace que vers l’avant grâce à son pied qui se contracte et s’allonge pour permettre la locomotion. Mais ça n’est pas tout : l’animal connu pour transporter sa maison sur son dos voit aussi ses promenades facilitées grâce à ses glandes qui sécrètent différents types de mucus. Cette substance épaisse permet à l’escargot d’avancer plus facilement en glissant sur les embûches semées sur son chemin. Elle lui permet aussi de se fixer à la verticale sur certaines matières.

Les escargots des Insectophiles

Vous l’aurez devinez, ce n’est pas avec un seul pied et un peu de mucus qu’on peut battre des records de vitesse. En effet, l’escargot ne peut parcourir en moyenne que six centimètres à la minute !

Pour en savoir plus sur les escargots, cliquez ici