134 millions d’hectares. Voilà la superficie mondiale cultivée en OGM en 2009. Une augmentation de 7% par rapport à 2008. 14 millions d’agriculteurs de 25 pays en ont semé.

En plus de ces 25 pays, 32 autres, soit un total de 57, ont donné l’autorisation d’importer des OGM pour l’alimentation animale et humaine et leur dissémination dans l’environnement. La valeur mondiale du marché des semences OGM était évaluée à 10,5 milliards de $US en 2009.

Voici en ordre décroissant les principaux pays producteurs d’OGM (millions d’hectares) :

États-unis (64),

Brésil (21,4),

Argentine (21,3),

Inde (8,4),

Canada (8,2),

Chine (3,7),

Paraguay (2,2),

Afrique du sud (2,1).

Le soya OGM continue d’être l’OGM le plus répandu, occupant 52% des 134 millions d’hectares et la tolérance à un herbicide le caractère le plus répandu, 62%.

Pour la première fois, le soya OGM a occupé plus des trois quarts des 90 millions d’hectares mondiaux de soya, le coton OGM près de la moitié des 33 millions d’hectares mondiaux de coton, le maïs OGM près d’un quart des 158 millions d’hectares mondiaux de maïs et le canola OGM plus d’un cinquième des 31 millions d’hectares mondiaux. Au Canada, le canola OGM représentait 93 % des superficies cultivées!

Depuis la première année de leur culture (1996), Les surfaces cumulées en OGM atteignent presque 1 milliard d’hectares.

En novembre dernier, la Chine a émis des certificats de biosécurité pour des riz résistants à des insectes développés nationalement. Cette émission ouvre la voie à la commercialisation d’ici 2-3 ans. Rappelons que le riz est la plus importante culture alimentaire au monde…

Pour en savoir plus

Clive, J. (2009) Global Status of Commercialized Biotech/GM Crops: 2009. ISAAA Brief No.41. ISAAA: Ithaca, NY.

Morin, A. (25 février 2010) Les OGM progressent encore. Le Soleil.