AuroraMAX, le portail de l'Agence spatiale canadienne dédié aux aurores boréales.

Pourquoi ne pas vous faire une petite soirée d’observation d’aurores boréales en direct, chez vous, sans devoir vous déplacer à Whitehorse ou Yellowknife?

C’est ce que permet le nouveau portail AuroraMAX de l’Agence spatiale canadienne (ASC). En effet, depuis le 20 septembre, l’agence a mis en place un système de vidéosurveillance du ciel de Yellowknife qui permet au grand public de vivre en direct la formation et l’évolution de ces immenses draperies, rideaux, arcs, rayons qui évoluent et colorent le ciel surtout aux latitudes élevées. Cette initiative, fruit de la collaboration entre l’Université de Calgary, la ville de Yellowknife, la société Astronomy North et l’Agence spatiale canadienne a pour projet de « viser à sensibiliser davantage la population à la science derrière les aurores boréales et à l’incidence des interactions Soleil-Terre sur notre vie de tous les jours. »

Le nom du projet, AuroraMAX, fait référence au maximum d’activité solaire qui surviendra en 2013. Le maximum est la période la plus active du Soleil dans un cycle de 11 ans. C’est aussi pendant ce maximum qu’il se produit le plus d’aurores polaires sur Terre, celles-ci pouvant même parfois perdre leur adjectif polaire tant elles peuvent être observées à des latitudes se rapprochant de l’équateur, comme ce fut le cas à Honolulu en septembre 1859.

L’équipement utilisé intègre une caméra principale en « ultra grand angulaire » et 2 appareils photo réflex mono-objectif (SLR) munis d’objectifs dit à « œil de poisson ».

En ce qui concerne le portail, il vous est possible de vous connecter en direct et de patienter les yeux rivés devant votre écran ou d'aller dans la section archives pour choisir une date antérieure d'observations en accéléré (fort utile puisque toutes les nuits ne sont pas sujettes à des observations d’aurores). Autre point important, le lien « prévisions aurorales » vous renvoie au site de la société Astronomy North afin de trouver la plage horaire d’émission de la caméra en fonction de la date de l’année.

Vous pouvez aller justement visiter le site de la société Astronomy North (en anglais) sur lequel vous trouverez d'autres informations pertinentes sur les aurores polaires ainsi que la dernière photo prise à l'aide des équipements sur place.

Bon visionnage et souvenez vous que le bestiaire de particules solaires (protons, électrons et autres ions positifs) nous arrivent tout droit de l’astre brillant avec des vitesses variant entre 250 km/s et 1000 km/s et percutent l’ionosphère (couche supérieure de l’atmosphère) à plus de 90 km d’altitude mais tout ceci pour le plaisir de nos yeux ébahis.