J’étais étonnée de voir le peu de variété de nourriture au Moon Palace, le lieu des rencontres organisées par l’ONU. En fait, il semble n’avoir qu’une seule concession sur le site pour vendre aux ventres affamés.

Après avoir déboursé près de 9 $ canadien pour un sandwich dit baguette, j’étais fort déçue de constater qu’il était en réalité de type machine distributrice fait de pain de mie. Peu importe, vous comprendrez qu’à ce prix (et j’ajouterai même à ce goût) il fallait être joliment en appétit pour le dévorer comme je l’ai fait.

En réalité, j’ai plutôt été impressionnée par les étapes à franchir pour amener ce sandwich à ma bouche!

D’abord, j’ai dû aller acheter un coupon à un comptoir. Ce bon d’achat était remis à un autre comptoir pour me remettre une jolie petite boîte en carton.

J’ai été renversée en ouvrant cette jolie petite boîte pour constater que ce sandwich était enveloppé sous vide dans un plastique! Que c’est écolo! Et difficile à ouvrir... n’oubliez pas que j’étais affamée!

Qui plus est, on a pris la peine d’apposer un autocollant sur la boîte qui indiquait : « All items used for packing this product are friendly to the environment ».

C’est bien beau comme prétention, le problème réside dans la quantité d’emballage! De plus, il n’y avait aucun logo qui aurait pu laisser croire que cette affirmation était véritable.

C’est quand même étonnant pour un rassemblement pour l’environnement de suspecter la concession à ne pas être tenue de prêcher par l’exemple!

Et que dire des participants dont la plupart utilisent des tasses à café jetables ou se promènent avec une bouteille d’eau en plastique à la main...

À samedi!

+++

- Mon premier billet: En guise d'introduction... - Mon troisième billet: Canada prône un nouvel accord pour « progresser »?