On parle d'une grossesse ectopique lorsqu’un embryon s’installe dans la trompe de Fallope plutôt que dans l’utérus maternel. Lors de cette erreur de parcours, potentiellement dangereuse pour la mère, il n’est pas possible de sauver l’embryon et on doit donc interrompre la grossesse. Des chercheurs auraient toutefois découvert une utilité pour les cellules ainsi sacrifiées : le traitement des maladies dégénératives.

Une équipe de Taiwan a en effet réussi à améliorer le comportement moteur de rats atteints de Parkinson en leur greffant des cellules humaines originant de grossesses ectopiques. Cette amélioration du comportement s’expliquerait par la capacité des cellules greffées à régénérer des réseaux de neurones des noyaux basaux du cerveau, une région responsable du contrôle des mouvements.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont d’abord cultivé en laboratoire des cellules provenant de grossesses ectopiques appelées cellules souches trophoblastiques (hTS). Ils ont par la suite traité les cellules avec de l’acide rétinoïque (un dérivé de la vitamine A), ce qui a eu pour effet de les transformer en cellules souches neurales. Ce sont ces cellules qui ont ensuite été greffées aux rats souffrant de Parkinson.

La greffe de cellules souches dans le traitement des maladies dégénératives est une stratégie thérapeutique déjà proposée par plusieurs chercheurs. Jusqu’à présent, on était toutefois à la recherche d’une source de cellules souches adéquates. En effet, les cellules souches embryonnaires, utilisées jusqu’à présent, occasionnent parfois l’apparition de tumeurs en plus de représenter un dilemme éthique.

Par conséquent, selon les chercheurs, ces résultats sont plutôt encourageants puisqu’ils permettront de développer un traitement potentiel pour les malades atteints de Parkinson. Enfin, notons que les grossesses ectopiques représentent 1 à 2 % de toutes les grossesses. Elles pourraient donc constituer une source abondante de cellules souches pour le traitement des maladies dégénératives.

Pour plus d'autres articles sur la périnatalité, visitez le site Maman Éprouvette.