Qu’il est déplaisant de recevoir une copie maculée de ratures et de commentaires à l’encre rouge!

Selon une étude récente, la couleur des corrections influencerait l’opinion que l’étudiant se fait du correcteur.

Ainsi, les sujets ayant reçu une copie bourrée de corrections en rouge se montraient irrités et évaluaient plus sévèrement l’enseignant, le décrivant comme manquant de gentillesse et d’enthousiasme.

Par contre, lorsque la copie est corrigée à l’encre turquoise, les sujets se font une image plus positive du correcteur.

Notons toutefois que la couleur de l’encre n’influe pas la perception qu’ont les étudiants du savoir de l’enseignant et de son sens de l’organisation.

Cette étude lancera-t-elle la mode des corrections à l’encre turquoise ou orange?

- Marie-Claude Ouellet