Acquérir un objet dont on rêve depuis longtemps n’apporte pas toujours le bonheur. Des chercheurs ont tenté de mesurer la chose.

Plusieurs meurent d’envie d’acquérir des objets coûteux: maison luxueuse, voiture de sport, vêtements griffés, appareils électroniques à la fine pointe de la technologie...

Ces individus particulièrement matérialistes ont fait l’objet d’une étude à l’Université du Missouri. Celle-ci conclut que ces personnes ont tendance à croire que l’achat d’un bien coûteux améliorera grandement leur qualité de vie.

Ainsi, plusieurs s’attendent à des effets positifs sur leurs relations avec autrui, leur degré de satisfaction et leur estime de soi.

Et ces attentes en poussent plus d’un à s’endetter pour obtenir rapidement l’objet.

Dans les faits, les consommateurs auraient avantage à attendre avant de se procurer des biens de valeur puisqu’ils se disent plus heureux durant la période où ils en rêvent qu’après leur acquisition!

- Marie-Claude Ouellet