Pendant la grossesse, plusieurs changements s'opèrent dans le corps de la femme, causant parfois des effets surprenants. C'est le cas entre autres de la vision qui peut être modifiée à cette occasion.

Tout d'abord, il faut rappeler que les femmes enceintes sont susceptibles de faire de la rétention d'eau. Comme ce phénomène peut se produire au niveau de la cornée, la membrane transparente recouvrant la surface de l'oeil, cela peut causer son enflure et son épaississement. Cela aura deux conséquences.

Premièrement, l'épaississement de la cornée entraîne une augmentation de sa sensibilité. Cela est d'autant plus important que l'enflure de la cornée peut aussi affecter le fonctionnement des nerfs associés, responsables de ressentir la douleur. Si on ajoute à cela une diminution de la production de larmes, on comprend mieux que certaines femmes enceintes ne supportent plus les lentilles cornéennes pendant la grossesse. La sensibilité de la cornée revient habituellement à la normale autour de la huitième semaine suivant l'accouchement.

D'autre part, l'épaississement de la cornée change la courbure de la surface de l'oeil. Cela a pour conséquence que la lumière ne pénètre plus dans l'oeil de la même manière qu'auparavant. Ce changement affectera alors la formation des images sur la rétine, «l'écran» se trouvant au fond de l'oeil. Par conséquent, plusieurs femmes enceintes vont connaître une modification de leur vision, comme une augmentation de la myopie, au deuxième et au troisième trimestre de la grossesse.

Par ailleurs, des fuites de liquides entre les membranes formant la rétine peuvent aussi causer une vision déformée. Ce phénomène se remarque habituellement lors du troisième trimestre et se replace quelques mois après la grossesse.

Selon certains spécialistes, certaines femmes vivraient également des altérations de leur champs de vision pendant la grossesse. Cela serait dû au fait que les hormones sécrétées alors occasionneraient une augmentation de la taille de l'hypophyse, une glande située dans le cerveau. Cette augmentation causerait ainsi une pression sur le nerf optique d'où la modification observée.

Enfin, on a constaté que la pression à l'intérieur de l'oeil diminuait par environ 20% pendant la grossesse. Cette diminution serait due à l'augmentation de l'élasticité des tissus qui permettrait de rendre la paroi de l'oeil moins rigide et d'augmenter le renouvellement des liquides s'y trouvant. Pour cette raison, les femmes souffrant de glaucome (une maladie caractérisée par une pression trop élevée à l'intérieur de l'oeil) voit souvent leur condition s'améliorer pendant la grossesse.

En conclusion, plusieurs changements au niveau de la vision peuvent se produire pendant la grossesse. La plupart de ceux-ci sont toutefois temporaires même s'ils peuvent persister jusqu'à la fin de l'allaitement. Pour cette raison, les traitements irréversibles comme la chirurgie au laser sont généralement contre-indiqués pendant cette période.

— Ce texte a d'abord été publié sur le site Maman Éprouvette.