En campagne électorale, la science, ce n'est pas aussi vendeur que des promesses d'autoroutes ou de réductions d'impôts. Et ce n'est  pas à la veille de changer.