Près de 45 jeunes de 15 à 35 ans ont participé à un café citoyen tenu lors de la Quinzaine des sciences du Collège Montmorency afin d’échanger entre eux sur leurs préoccupations et les enjeux jeunesse touchant Laval.

Cette activité a d’ailleurs permis au Forum jeunesse de Laval, organisateur de l’événement, de prendre le pouls de la génération qu’il représente afin de valider ses priorités d’action adoptées pour 2011-2015.

La discussion s’est déroulée en sous-groupes dans le but de donner le droit de parole à tous les participants. Les différents sujets abordés étaient divisés en quatre grands axes, soit l’éducation et l’employabilité, la santé et l’environnement, la culture et l’entrepreneuriat, ainsi que la participation citoyenne et le sentiment d’appartenance.

Favoriser la réussite et la persévérance scolaires, promouvoir les saines habitudes de vie, développer des formules d’accessibilité aux logements pour les jeunes et les jeunes familles, sensibiliser et informer les jeunes à la politique dès l’école primaire ne sont que quelques exemples de priorités d’actions déjà établies par le Forum Jeunesse de Laval.

Considérer Laval comme une région

L'un des enjeux ressorti lors des échanges est le manque de sentiment d’appartenance pour la région de Laval. «Certains jeunes ont honte de dire qu’ils viennent d’ici, ils disent plutôt qu’ils habitent la grande région de Montréal», souligne Mireille. Il semble normal de sortir dans la métropole et non le contraire, car Laval, ce n’est pas «cool» ont fait remarquer d’autres participants.

Une solution à ce problème passerait par l’augmentation du nombre d’activités à l’échelle des quartiers. «On pourrait construire des marchés publics plus internationaux pour développer le sentiment d’appartenance entre différentes cultures», suggère Axtli. «Parler avec nos voisins peut faire toute la différence», ajoute Yvonne, une jeune Colombienne qui habite maintenant sur l’île Jésus.

Vision à long terme

Le maire de Laval, Marc Demers, s’est dit fier de voir autant de jeunes s’impliquer dans leur communauté. «Je vous invite tous à participer à la consultation “Repensons Laval” qui vise à établir une vision stratégique pour la ville en 2035», a-t-il lancé.

Le Forum jeunesse Laval compilera les résultats du café citoyen dans le but d’influencer ses travaux et d’alimenter ses actions futures.

Par Marie-Eve Cloutier – Agence Science-Presse