1 — Une réforme qui déçoit la présidente de la CSDL Le projet de loi 86 déposé en décembre par l’ex-ministre de l’Éducation, François Blais, est loin de réjouir la présidente de la CSDL, Louise Lortie. En effet, via son projet de loi, le gouvernement provincial entend revoir en profondeur l’organisation et la gouvernance des commissions scolaires, notamment en abolissant les élections scolaires. La CSDL a multiplié les démarches en envoyant des suggestions par lettre au ministre de l’Éducation, afin de trouver d’autres solutions que celles proposées dans le projet de loi 86. Lien hypertexte vers la nouvelle : http://www.courrierlaval.com/Actualites/2015-12-10/article-4371459/Reforme-de-la-gouvernance-scolaire-la-presidente-de-la-CSDL-est-decue/1 Source de la nouvelle : Courrier Laval

2— Une marche pour défendre les conditions de travail des enseignants Plus de 2000 membres du Syndicat de l’enseignement de la région de Laval ont pris part à une marche historique le 11 décembre dernier, soulignant du coup la dernière journée d’une grève qui aura duré trois jours. « Nous allons porter un message à la CSDL qu’il est inacceptable que le gouvernement sabre dans l’éducation », avait alors crié dans un porte-voix le président du SERL, Guy Bellemare, sous les applaudissements nourris.

Lien hypertexte vers la nouvelle : http://www.courrierlaval.com/Actualites/2015-12-11/article-4372908/Marche-historique-pour-le-syndicat-de-lenseignement/1 Source de la nouvelle : Courrier Laval

3 — La CSSWL déplore aussi le projet de loi 86 Tout comme son homologue à la Commission scolaire de Laval, Louise Lortie, Jennifer Maccarone, présidente de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier (CSSWL), déplore elle aussi le projet de loi 86 sur la refonte de l’organisation et de la gouvernance scolaire. « Nous maintenons l’importance de la démocratie scolaire pour notre communauté minoritaire. Ceci est un droit que nous allons défendre pour la maintenir », lance Mme Maccarone.

Lien hypertexte vers la nouvelle : http://www.courrierlaval.com/Actualites/2015-12-10/article-4371679/La-CSSWL-deplore-le-projet-de-loi-86/1 Source de la nouvelle : Courrier Laval

4— Les coupes en éducation font encore plus mal aux élèves handicapés et en difficulté Les jeunes ne devraient pas subir les contrecoups des décisions politiques. Or, les compressions budgétaires imposées en éducation font mal, et elles font encore plus mal aux élèves handicapés et en difficulté. « On n’a pas le droit de laisser tomber les élèves handicapés, ceux qui ont des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage, des jeunes qui risquent de décrocher, et c’est pourtant ce qui est en train d’arriver », dénonce André Arsenault, du conseil d’administration du Syndicat de l’enseignement de la région de Laval et responsable du dossier des élèves handicapés et en difficulté d’adaptation et d’apprentissage.

Lien hypertexte vers la nouvelle : http://www.courrierlaval.com/Actualites/2015-12-26/article-4385301/Andre-Arsenault-denonce-les-coupures-pour-les-eleves-handicapes-et-en-difficulte/1 Source de la nouvelle : Courrier Laval

5 — Des coupes qui créent de l’incertitude et de l’instabilité Nancy Ladrière, nouvellement élue présidente du comité des élèves handicapés et en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (EHDAA), est aux premières loges pour constater les effets des coupes budgétaires sur ces élèves. Également mère d’une jeune autiste de 17 ans, elle mesure très bien les impacts sur le terrain, mais s’estime encore chanceuse, puisque les heures de service d’accompagnement pour sa fille au secondaire sont passées de 27,75 à 18 heures pour les autistes. D’autres types de service ont été coupés de moitié, notamment pour les élèves dysphasiques.

Lien hypertexte : http://www.courrierlaval.com/Actualites/2015-12-26/article-4385303/Impacts-des-coupures-pour-EHDAA/1 Source de la nouvelle : Courrier Laval

Marie-Eve Cloutier - Agence science-presse