La rue, lieu de passage, lieu de rencontres. La rue, lieu de profonde humanité.

 

La rue, lieu de passage, lieu de rencontres.

La rue, lieu d’appartenance des exilés du monde aseptisé que nous avons tendance à considérer comme « normal ».

La rue, « habitation » des sans-grade, des sans-droits.

La rue.

 

Caroline Leblanc est l'instigatrice de " Solidarité dans la rue ", un projet qui aide Monsieur et Madame Tout-le-monde à se rapprocher des sans-abris. Ex-jeune de la rue et étudiante à la maitrise en service social de l'Université de Sherbrooke, Caroline Leblanc écrit son mémoire sur la relation étroite que les gens de la rue ont avec leurs animaux.

Billet à voir et à lire en complément de l'article Compagnons de bitume que j'ai écrit pour le magazine Curium du mois de mars.

 

Video