Autre action

Blogue

Diverses formations avec Le cerveau à tous les niveaux dont une à Montréal cet automne ?

Le cerveau à tous les niveaux, le 21 mars 2016, 14h16

Ce matin, un rayon de soleil printanier a eu sur moi un effet d’illumination et je me suis tout à coup demandé : si les écoles primaires, secondaires, les cégeps et les universités ont une semaine de relâche, alors pourquoi pas moi aussi ? Avouez qu’il fallait y penser… ;-)

En vertu de ce principe égalitaire (!), pas de résumé d’études récentes cette semaine, donc, mais deux annonces et la promesse de quelques bons sujets à venir sur ce blogue.

Diverses formations avec Le cerveau à tous les niveaux dont une à Montréal cet automne ?
Cliquer sur la photo pour agrandir
Diverses formations avec Le cerveau à tous les niveaux dont une à Montréal cet automne ?

Les deux annonces découlent d’un impératif propre à tous les êtres vivants, celui de maintenir sa structure dans un environnement qui tend à la détruire (en vertu, vous le savez, de ce bon vieux second principe de la thermodynamique qui finit éventuellement par gagner d’ailleurs…). Et quand l’être vivant est un Homo sapiens comme moi qui vit au Québec au XXIe siècle mais dans un système économique passéiste (le capitalisme), cela se traduit par une nécessité de trouver quelques dollars pour payer loyer, bouffe, et chaussure de fiston qui, comme tout rejeton digne de ce nom, n’arrête pas de grandir…

C’est pour cette raison que j’aimerais rappeler ici quelques « services » que je pense pouvoir offrir à certains secteurs de la société, moyennant quelques écus qui, selon le principe de redistribution des richesses bien connu mais pas toujours bien optimisé, pourraient m’aider à maintenir ma structure.
* * *
D’abord les différentes versions de mon « École de profs », ces cours de perfectionnement destinés au personnel enseignant. Né de l’heureuse initiative de professeur.es du cégep Garneau, à Québec, qui m’avaient invité en juin 2014 à monter 5 cours de 3 heures sur les avancées récentes en sciences cognitives, cette formation m’a ensuite été demandée à plusieurs autres endroits et sous différentes formules.

En juin dernier, j’ai par exemple retravaillé et mis à jour le contenu de ce que j’avais déjà créé pour en offrir une version de 8 heures pour les profs des cégeps d’Ahuntsic et de Bois-de-Boulogne, et une version de 10 heures pour les profs du cégep de Maisonneuve. À chaque fois les cours étaient répartis sur deux ou trois jours et accueillaient de 15 à 35 professeur.es de toutes les disciplines, ce qui donnait lieu à des échanges fort intéressants.

Mais je peux aussi offrir de formules plus condensées en fonction de besoins ciblées, comme pour l’École des profs de 4 heures (une journée) donnée aux profs de biologie du cégep de Sherbrooke ou, la semaine dernière, celle de 3 heures (une demi-journée) offerte aux profs de philosophie du cégep de St-Jérôme. Je peux aussi m’adresser à d’autres publics que les profs de cégep, comme je l’ai fait avec les enseignant.es du Centre Paul-Gratton qui offre de la formation générale pour adultes ou encore avec les formateurs ou formatrices du centre d’ostéopathie du Québec.

Je suis donc très ouvert à aller vers de nouveaux publics avec ces formations, d’autant plus que le travail d’adaptation des contenus est une étape créatrice de mon travail que j’adore. Quelqu’un me signalait par exemple récemment certains départements d’université, ceux d’éducation par exemple, qui pourrait être intéressés par ce genre de mise à jour de quelques heures sur les développements récents de ce vaste champ d’étude que constituent les sciences cognitives et dont j’essaie ici chaque semaine de montrer la richesse et la diversité. Un grand merci, donc, de passer le mot si vous connaissez des gens qui pourraient être intéressés, ou de me contacter directement si vous l’êtes.
* * *
Ma deuxième annonce se voudrait davantage un sondage. Je vous explique. Je donne également avec grand plaisir depuis l’automne 2014 des cours à l’Université du troisième âge (UTA), une formidable initiative gérée par l’Université de Sherbrooke (campus de Longueuil). Après St-Jean-sur-Richelieu (2014) et Valleyfield (2015), je viens de terminer la semaine dernière ces 20 heures de cours en 8 séances à l’UTA des Laurentides et à celle de Boucherville.

Les gens de l’UTA étant (très) prévoyant.es, j’ai déjà des engagements pour l’hiver 2017 et même l’automne 2017 ! Mais rien pour l’automne prochain. C’est pourquoi, toujours avec la fameuse phrase de Laborit en tête (« La seule raison d’être d’un être, c’est d’être, c’est-à-dire de maintenir sa structure »!), j’ai eu cette idée : offrir à Montréal, où j’habite (et où il ne semble pas y avoir d’antenne en bonne et due forme de l’UTA), ce même cours de 8 séances de 2h30 mais en l’organisant moi-même. C’est-à-dire en trouvant une salle, en faisant ma pub avec les moyens du bord (comme ce blogue) et en demandant aux participant.es un petit montant qui me permettrait d’avoir l’équivalent du revenu de l’UTA cet automne.

Bref, je voudrais tâter le terrain et savoir si ce genre de cours donné à Montréal l’automne prochain pourrait en intéresser certain.es. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à me le signifier par courriel ou sur la page Facebook du Cerveau à tous les niveaux. Ce qui serait cool, ce serait d’être au moins une vingtaine, auquel cas je vous ferais ça pas cher, genre 10$ la séance, et on pourrait aussi négocier ça à la baisse pour les gens à faible revenu.

Alors voilà, encore une fois merci d’en parler autour de vous, et je vous reviens là-dessus avant l’été si suffisamment de gens sont intéressés.
* * *
En terminant, comme promis, un petit mot sur les sujets qui s’en viennent sur ce blogue. Je ne suis pas certain de tous les traiter, mais étant plus libre la semaine dernière j’ai assisté à trois excellentes conférences qui pourraient faire autant de sujets sur ce blogue. D’abord, l’excellente présentation donnée par Paul Cisek à CRISCo sur la nécessaire refondation des sciences cognitives modernes. Ensuite la non moins intéressante conférence donnée à l’université McGill par le grand primatologue Frans de Waal à l’occasion de la sortie de son dernière livre « Are We Smart Enough to Know How Smart Animals Are? » (bonne question, en effet…). Et enfin celle donnée au Cœur des sciences de l’UQAM par Pierrick Plusquellec sur les mille et une facettes du langage non verbal. Donc « stay tuned », comme on dit en bon français… ;-)

1 commentaire

Portrait de sandrine_la_science

Très intéressant... C'est une affaire à suivre! ^^