L’œuf ou la poule et le Pharmachien, même combat. Après le passage du Pharmachien à l’émission Tout le monde en parle sur Radio Canada, quelques commentateurs ont décrié son intervention.

Pour susciter la controverse, Olivier Bernard a simplement rappelé que les antioxydants et les « superaliments » anti-cancer ne sont qu'un mythe et parfois même une déformation par les médias des réelles conclusions des études scientifiques. Il a également abordé une énième fois le cas de l’homéopathie pour confirmer qu’à l’exception d’un effet placebo et de beaucoup de profit pour les fabricants, il n’y a rien à espérer de ces petites pilules de sucre. Déception aussi pour les adeptes des « jus santé », car du sucre et de l’eau c’est à peu près tout ce que vous trouverez dans ces jus… N’oublions pas le sujet des vaccins, des écrans solaires ou encore des produits biologiques. En bon scientifique, il a publié les sources de tous ses propos sur son site internet.

Répétons-le encore une fois, les sciences ne sont pas un débat d’opinion, mais au contraire s’en tiennent à exposer les faits et reposent sur une démarche expérimentale stricte.

La polémique suscitée par son intervention dans l’émission de Guy Lepage, nous a donné envie de vous faire ré-écouter l’entrevue que nous avions réalisée cet été avec Oliver Bernard, notre pharmacien préféré !

Dans la chronique environnement et toxicologie, Élyse Caron-Beaudoin nous parle de la tribune intitulée « Perturbateurs endocriniens : Halte à la manipulation de la science ». Le 29 novembre dernier, 100 scientifiques ont écrit cette tribune dans le journal Le Monde pour dénoncer la manipulation des données scientifiques concernant les perturbateurs endocriniens par les intérêts industriels. Ils appellent à réagir rapidement pour lutter contre les « marchands de doute » qui refusent l’évidence des preuves scientifiques. Ils sonnent l'alarme sur les effets de ces substances qui se retrouvent dans plusieurs produits d'usage courant, allant des cosmétiques aux pesticides.

En fin d'émission, dans la chronique mathématiques, Nadia Lafrenière et Stéphanie Schanck nous donnent la réponse de l’énigme d'il y a deux semaines. Pour rappel : un barbier (masculin) doit raser tous les habitants masculins d’un village qui ne se rasent pas eux-mêmes et seulement ceux-ci. Mais qui rase le barbier ?

Comme toujours, l'émission s'achève avec la sélection de Carine Monat pour l'agenda scientifique de la semaine.

Bonne écoute !

L’œuf ou la poule ?, l'émission scientifique de choq.ca, est diffusée tous les lundis à 20h sur la radio web de l'Université du Québec à Montréal. L'émission est ensuite disponible en baladodiffusion sur la page de l'émission .