Vincent Jase des perturbateurs endocriniens. Ils sont omniprésents dans notre mode de vie moderne et la liste de leurs effets néfastes potentiels est très longue. Faut-il avoir peur de ce type de pollution ?

Le système endocrinien est en charge des hormones comme la testostérone, l'œstrogène ou la dopamine. C’est un peu un système de communication entre les organes. Un perturbateur endocrinien c’est toute substance qui vient interférer dans leur fonctionnement. Comme les hormones ont toutes sortes de fonctions, les perturbateurs endocriniens peuvent aussi avoir toutes sortes d’effets subtils mais souvent néfastes sur la santé humaine. La liste des effets potentiels comprend l’obésité, le diabète, les troubles cognitifs, certains cancers, une baisse de fertilité chez les hommes et des menstruations de plus en plus précoces chez les jeunes filles. Plusieurs de ces troubles sont en augmentation dans les sociétés occidentales et les perturbateurs endocriniens pourraient en être l’une des causes.

Cependant, il est très difficile pour les scientifiques d’identifier clairement l’effet sur la santé humaine de ces perturbateurs endocriniens et ceci pour plusieurs raisons. La première est qu’ils sont omniprésents dans notre mode de vie moderne et qu'il est très difficile d’en isoler les effets. Les plastiques qui sont présents dans toutes les facettes de nos vies en contiendraient, de même que plusieurs pesticides qui trouvent leur chemin vers nos tables.  L’eau potable n'en est pas exempte. Même le revêtement antiadhésif de nos ustensiles de cuisine est mis en cause.

Je vous invite à visionner cette vidéo dans laquelle Vincent Jase passe en revue l’état actuel des connaissances sur les perturbateurs endocriniens avec humour et rigueur. Est-il possible de se protéger de leurs effets ? L’approche des organismes de régulation est-elle appropriée face à cette menace sur la santé publique ? Mais surtout, faut-il avoir peur des perturbateurs endocriniens ?