C’est l’été. Il fait chaud. Dans les années à venir, il fera encore plus chaud. Le hic, c’est que notre corps n’est pas fait pour supporter de très hautes températures.

Chronique science du 30 juin sur CIBL.

 

Une étude de l’Université d’Hawaii apporte une nouvelle pierre à l’édifice en quantifiant les cas réels de mort par chaleur excessive des 30 dernières années partout dans le monde. Les chercheurs ont identifié 783 vagues de chaleur dans 164 villes de 36 pays. Par exemple : à Montréal, 7588 décès, étalés entre 1990 et 2003, étaient liés aux îlots de chaleur.

Pour écouter la chronique, c'est par ici.