Selon une étude, ces différences dans le patron de sommeil auraient une cause profonde, enfouie dans notre mémoire évolutive. 

Chronique science du 11 août sur CIBL.

Pour démontrer cela, les chercheurs ont travaillé avec les Hadza, un peuple de chasseurs-cueilleurs vivant en Tanzanie depuis plus de 40 000 ans. Les différences de patron de sommeil, entre plus jeunes et plus âgés, font en sorte qu’un membre d’un groupe est éveillé en tout temps ou presque la nuit. Un avantage indéniable contre les dangereux prédateurs qui rôdent.

Pour écouter la chronique, c'est par ici.