Une ampoule électrique dure 8000 heures. Pourtant, la technologie existe pour en fabriquer qui durent 800 000 heures. Où est l’erreur?

C’est le sujet d’une activité tenue le 31 janvier au Coeur des sciences de l’UQAM, qui s’appuie sur un documentaire intitulé L’obsolescence programmée (Espagne, 2008).

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie fabrique des objets dont la durée de vie est sciemment réduite —et l’informatique fourmille d’exemples.

La projection sera suivie d’un échange et vous pourrez poursuivre ici même la conversation avec l’un des invités, Jérémy Bouchez, coordonnateur bénévole du Cercle scientifique de la Fondation David-Suzuki et collaborateur, sur ce site, à Science! on blogue.

Vous avez assisté à la conférence et vous voulez en savoir plus? Vous n'avez pas assisté à la conférence et vous avez des questions? Des commentaires? Des interrogations sur les conséquences du “prêt-à-jeter”?

Vous êtes au bon endroit : Jeremy Bouchez répondra à vos interventions, ici même, jusqu'au 7 février.