MyScienceWork est une jeune entreprise française qui promeut les échanges entre acteurs de la recherche. Le réseau social, le blogue, et leur présence sur les réseaux sociaux en font un acteur incontournable pour les scientifiques intéressés par l'Accès Libre (Open Access) et la science à l'heure du web 2.0. MyScienceWork a rejoint en décembre notre communauté de blogueurs. Rencontre avec Celya Gruson-Daniel, gestionnaire de communautés.

Autour des Blogues (ADB) : quelles thématiques seront abordées sur votre blogue ?

Celya Gruson-Daniel (CGD) : l'idée est de se concentrer sur l'une de nos thématiques clés qu'est l'Accès Libre. Souvent on se rend compte que le public ne sait pas ce que c'est. Le blogue nous permettra de revenir sur l'histoire de l'accès libre aux recherches, d'en expliquer les fondements et notions qui y sont rattachés. Ce sera aussi pour nous l'occasion de créer des liens avec les acteurs de la recherche au Québec, comprendre les similitudes et les différences avec la situation française.

ADB : quels échanges souhaiteriez-vous avoir avec le Québec ?

CGD : on aimerait pouvoir savoir ce que les chercheurs ou les doctorants pensent de la multidisciplinarité en science, de l'Accès Libre, comment ces problématiques sont ressenties au Québec. Nous sommes curieux de savoir ce qui se passe dans les universités. Actuellement nous ne savons pas exactement où en est le libre accès aux recherches au Québec. Notre impression est qu'il existe une communauté soudée de chercheurs, de doctorants, et que l'ouverture de cette communauté est importante. Nous pensons que cela pourrait aider le développement de l'Accès Libre. Nous avons eu quelques aperçus d’événements récents en lien avec cette problématique, notamment avec Florence Piron, une autre blogueuse de l'agence, et l'association Science et Bien Commun.

ADB : pour quand sera votre premier article sur le site de l'agence ?

CGD : Nous voulons publier un premier article courant janvier. Celui-ci rappellera les bases de l'Accès Libre, sa définition, et donnera un panorama général du sujet.

ADB : d'où est parti le mouvement de l'Accès Libre ? Comment se développe-t-il en Europe ?

CGD : le mouvement est surtout parti des États-Unis, au début des années 1990, grâce à des chercheurs visionnaires qui souhaitaient développer l'accès aux recherches. Il se développe maintenant en Europe, notamment au Royaume-Uni, mais aussi à l'échelle des projets européens. L’Europe a par exemple décidé l'accès libre aux recherches qui sont menées dans le cadre du programme Horizon 2020. Cette disposition entrera en vigueur à partir de 2014.

ADB : peux-tu rappeler les projets de MSW développés en France ?

CGD : à l'origine MyScienceWork est un réseau social pour les scientifiques, dédié à l'Accès Libre et à la pluridisciplinarité en sciences. Nous avons aussi développé notre présence sur internet via un blogue et les réseaux sociaux. Sur notre réseau social, les scientifiques peuvent déposer leur CV, échanger entre eux, proposer des événements. Bientôt un module supplémentaire permettra d'avoir une section pour les offres d'emplois. Les membres ont aussi accès à 1000 journaux et 195 dépôts d'archives ouvertes. Le réseau social est encore en version bêta mais sera définitivement opérationnel début 2013. En avril 2010 MyScienceWork ouvrait aussi son blogue, dédié à nos valeurs : le libre accès, les actualités, enjeux et questionnements actuels de la recherche. Le blogue s’intéresse aussi à la diffusion de la culture scientifique sous l'angle des nouvelles pratiques du web. Par notre présence sur internet, nous souhaitons rejoindre une communauté hybride de chercheurs, de doctorants, et les acteurs de la culture scientifique. Notre but est de favoriser les échanges entre ces différentes communautés et de faire avancer la réflexion sur ce qu'est la science et la recherche aujourd'hui.