Sujet à la fois vaste, méconnu et passionnant, la science est souvent perçue comme étant complexe et difficile à comprendre. Pourtant, de plus en plus de médias sociaux tentent de démystifier davantage le tout pour le bonheur du grand public.

La science fait partie intégrante de nos vies même s’il est parfois impossible de comprendre tous les phénomènes qui nous entourent. Heureusement, il arrive de plus en plus que des gens spécialisés dans certains domaines scientifiques veuillent transmettre leur passion et ainsi apporter un peu d’éclaircissement à tout cela. Il me fait donc plaisir de pouvoir dorénavant être l’une de ces candidates !

Tout d’abord, une petite présentation s’impose ! Je suis native de la belle région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et comme tout bon saguenéen(ne), je suis bien ancrée dans ma région.  Lors de ma jeunesse, il était impensable pour moi de m’imaginer aller vivre ailleurs qu’à cet endroit. Lors du choix de mes études, il était donc important de pouvoir les effectuer près de chez moi, et ce, dans la mesure du possible. J’ai eu un parcours plutôt linéaire lors de celles-ci, c’est-à-dire que je savais pertinemment que je voulais aller à l’université. Préalablement, il fallait donc détenir un diplôme d’études collégiales en science de la nature. Je trouvais à cette époque que le passage au cégep était plutôt contraignant et voir même une perte de temps. À ce moment, je ne me doutais pas à quel point je développerais une vraie passion pour la science et surtout pour la chimie. Après mes tout premiers cours de chimie organique, les diverses structures moléculaires me paraissaient déjà comme faisant partie d’un monde merveilleux à découvrir. Hé oui, vous avez bien lu, il y avait bien le mot chimie et merveilleux dans la même phrase ! C’est ainsi donc que je me dirigeai naturellement vers le domaine des sciences à l’université.

Inscrite au Baccalauréat en Chimie des Produits Naturels à l’Université du Québec à Chicoutimi, ma passion pour la chimie s’y est vraiment développée à son plein potentiel. Tous les travaux pratiques et les cours sur l’extraction de composés chimiques , la synthèse organique, l’analyse de molécules bioactives m’ont permis de découvrir que ce domaine m’intéressait vraiment et que je souhaitais y prendre part. C’est ainsi que la continuation aux études graduées me paraissait comme étant la suite logique des choses. Au cours de ces mêmes études, j’y ai rencontré mes futurs collègues de travail, et avec eux, j’ai pu développer un projet d’entreprise. Aujourd’hui, j’ai la chance de travailler pour ma propre organisation scientifique ainsi qu’enseigner à l’université où j’ai effectué mes études supérieures. Preuve qu’il est possible de vivre de sa passion !

Écrire des billets pour l’Agence Science-Presse constitue donc pour moi un moyen de plus d’exprimer davantage ma passion pour la science. J’aimerais bien, tout au long de ces publications, vous partager mon expérience d’ancienne étudiante graduée et de professionnel, démystifier des faits scientifiques, rendre simple des sujets compliqués, mais surtout vous parler science !

En espérant que vous apprécierez me lire, je tâcherai de rendre le tout le plus cordial possible !