A des fins pédagogiques, la pratique du «pogo» ou «moshpit» est approuvée dans ma classe car il modélise assez bien l'état gazeux.

Une vraie activité pédagogique, tout y est: agitation moléculaire, chocs intermoléculaires, regards inquiets des collègues, rires des élèves.

Mais c’est quoi un pogo au juste? C’est en général, lors d'un concert de rock, se rentrer dedans avec vos congénères de concert au rythme de la musique. Un mouvement de foule chaotique, digne d’un état gazeux de compétition.

En voici un exemple parodié. Ah! Mes vertèbres se rappellent à moi… J’ai quelques pogos dans les disques intervertébraux…

Et voilà donc l’idée d’illustrer tout cela sur une vidéo avec quelques élèves, le harlem-shake-rock’n'roll physico chimique sur les états de la matière.

Rigolo n’est-ce pas?

Mais il n’y a pas que ça, Jesse Silverberg et Mathew Bierbaum, étudiants au Laboratoire de physique des états solides et atomique à l’université de Cornelm, à New York, sont aussi des fans de Metal, et ils ont modélisé ce qui se passe lors d’un pogo durant un concert.

But du jeu? 1. S’amuser en regardant des pogos sur Youtube 2. Avoir un bon prétexte pour aller pogoter en concert. 3. Modéliser l’état gazeux. 4. Comprendre ce qui se passe lors de mouvements de foules incontrôlés pour mieux les canaliser. Leurs résultats ont été présentés aux congrès de mars de la Société de Physique Américaine.

Et si vous n’avez plus les vertèbres pour supporter un pogo, vous pouvez créer celui de vos rêves sur le simulateur du CohenGroup: Moshpits simulator .

Et pour finir, pour les profs de sciences parmi nous, un mode op’ pour réaliser un pogo en classe:

LE POGO EN CLASSE

Matériel:

– Des élèves. – Un local fermé.

Réactifs:

– Des élèves. – De l’adrénaline. – du rock’n'roll.

Mode opératoire:

Placer les élèves au hasard sur une surface libre d’obstacles, dans un local fermé. Demander aux élèves de se déplacer le plus vite possible sans tenir compte de leurs camarades qui pourraient faire irruption sur leur trajectoire et de se laisser dévier sans résister au mouvement. Éviter les blessés.

Observation:

Le mouvement effectué par les élèves est totalement chaotique, à l’image d’un concert punk à Jakarta.

– Le mouvement des élèves = agitation moléculaire. – Les chocs entre élèves = chocs intermoléculaires.

Quelques paramètres peuvent être changés comme le nombre d’élèves, la vitesse à laquelle ils se déplacent ou le volume dans lequel ils évoluent.

À vous de pogoter!

Article original publié sur Rock'n'Science!