La revue de Rock’n’science  relève sur le Net les sciences barrées, géniales, loufoques de ce mois de juin. Oui, je sais, avec un peu de retard. Au hasard d’errements sur le net, bla-bla-bla... On débute avec un grand coup de gueule :

Climat

 

Les États-Unis se sont retirés des accords de Paris...

Trumps fuck the planet
Person of the year ; attrapé sur FB, pas trouvé l'auteur...

Et vu que Misteur Prez à son zizi dans le Pacifique, il pourrait en profiter pour aller jeter un coup de bite (oui je sais, c'est vulgaire ; comme Trump lui-même, en fait) à la station de Mauna Loa, qui relève les mesures de CO2 atmosphérique. Ici, le taux de CO2 atmosphérique depuis 800.000 ans :

Euh, oui... Tout à droite, ce n'est pas l'encadrement du graphique mais bien le taux de CO2 atmosphérique qui s'envole depuis la révolution industrielle. Ah, et Ahvaz, une ville en Iran a atteint la température record de 53,7°C en ce mois de juin !

Le constat est sans appel, cela vient de Meadows lui-même, le scénario de l'effondrement l'emporte. Effondrement ? Meadows parle de l'effondrement de notre société.

Le New York Times, nous apprend que ce sont bien les USA les plus gros émetteurs de dioxyde de carbone au monde ; parallèlement à ça, cyniquement, des milliardaires se préparent à la chute de notre civilisation en achetant des îles dans le Pacifique. Pablo Servigne, co-auteur de l'excellent "Comment tout peut s'effondrer" nous a rappelé il y a quelques temps que "les individualistes crèveront en premier".

Ok, trop lourd comme première partie de revue Rock'n'Science ? Pas de soucis, je vous laisse un petit moment avec Brad Pitt qui présente la météo la plus hot du mois de juin au Jim Jefferies Show :

Et enfin, histoire de vous aérer l'esprit, vous pouvez voir avec une extrême précision les vents dans votre région avec la earth wind map.

C'est vraiment cool !

 

Bestioles

 

J'en profite donc pour partager ce GIF réalisé par l'équipe technique de Rock'n'Science, un ralenti d'une réaction extrêmement rapide de chat, jamais filmée avec cette précision et ces détails jusqu'à présent :

Au sujet des chats, on sait quel est leur parcours évolutif depuis leur état sauvage jusqu'à nos sofas.

Les chats sont des sacrés veinards quand-même. En plus d'être chouchoutés par les humains et d'être des stars d'Internet, les problèmes modernes touchant le commun des animaux n'a pas l'air de les toucher... Eh bien oui, un matador a encore été tué, et il est temps de montrer à quel point les taureaux sont des animaux dangereux :

Dans le rayon "gentil" toujours, l'un des rhinos ré-introduit au Rwanda a tué un de ses anges gardien, un expert animalier, doctorant hongrois...

Au fond de la mer, un poisson qui combine à merveille gravité et poussée d’Archimède a été filmé marchant sous l'eau !

Ce n'est plus un secret pour personne, nous sommes en pleine sixième extinction massive d'espèces... Mais, alors que le National Geographic se demande si l'Humain survivra à cette extinction, The Guardian nous explique comment les milieux urbains, extrêmement durs pour la nature sont devenus des "hotspots" évolutifs.

 

Darwin Awards

 

Julien m'envoie sur FB cette vidéo qui semble provenir d'Inde

But du jeu ? Simplement faire décoller un objet étrange ? Reproduire une double hélice d'ADN en fumée dans le ciel ? Envoyer des particules de condensation dans l'air pour provoquer la pluie ? Ou une tentative, comme le suggère Gérard, d'obtenir un Darwin Award ? Cette épreuve a l'air d'être sponsorisée par Coca cola :-).

Pour rester dans les écrans de fumée, un scénario "pire que Fukushima" serait aux USA la crainte de l'incendie des déchets nucléaires !

Dans la suite des Darwin Awards voici le sport le plus con de la planète (peut-être bien de l'univers aussi) :  la course à un double Gloucester en Angleterre. C'est un fromage. Le Gloucester, pas l'Angleterre.
Mais où est-ce que je veux en venir avec cette course au fromage ? À ceci : la moyenne de QI de l'humanité a tendance à baisser, suite à une augmentation constante depuis près d'un demi-siècle. Il pourrait exister des solutions pour améliorer notre cerveau artificiellement​ mais ça ne rendrait pas l'humanité moins bête pour autant, cette technologie serait réservée à ceux qui pourront se la payer...

...si on est pas supplanté par une intelligence artificielle avant de développer des cerveaux améliorés pour supplanter la bêtises des plus riches ! Car oui, une intelligence artificielle de Facebook a créé son propre langage mais rassurez-vous, c'était par erreur.

Pour les râleurs qui se demandent pourquoi la revue de rock'n'science de juin arrive seulement le 10 juillet, Sciences et avenir s'est posé la même question : "pourquoi les procrastinateurs procrastinent ?"

Voilà... Allez, pour conclure, je vous laisse écouter ma dernière découverte musicale, "our brain are sick... But that's ok..." :

Cette revue se fait à mesure de mes errements sur le net (donc, pas toujours de manière systématique ;-)). Les sujets sont choisis par un comité d’expert sur base de critères rigoureux définis par lesdits experts de manière totalement subjective : ils m’ont fait réfléchir, rêvasser, délirer, sourire, rire, … 

Tu as aimé ? Ou pas ? J’ai zappé un truc ? Envoie un commentaire !