"La science est une chose trop importante pour être laissée entre les mains des seuls savants" - Carl Sagan, Contact

Comme j'envie ceux qui, par la seule force des mots, parviennent à nous faire comprendre, à nous faire réfléchir, et à nous faire rêver. En cela, communiquer la science est un travail extraordinaire*. La science se renouvelle constamment, véritable organisme se nourrissant d'inconnu qui, pour peu qu'on lui prête une oreille attentive, remplit notre quotidien de découvertes toutes plus incroyables les unes que les autres. Pourtant, il en est peu qui s'aventurent au delà du monde froid des chiffres et des calculs. Il en est peu qui utilisent le langage de la science pour révéler au plus grand nombre la poésie complexe que la nature nous dévoile, toujours par fragments. Un poème dont des vers sont ajoutés chaque jour, qui chaque jour devient un peu plus beau, et qui ne se terminera probablement jamais.

De tous les chercheurs qui se sont essayés à cet exercice, il en est un dont le talent n'avait nulle autre pareille, et que j'admire particulièrement. Si ce blog existe aujourd'hui, c'est en grande partie grâce à lui. Carl Sagan. Astrophysicien, vulgarisateur, poète. Par son lyrisme, son humanisme et son amour immodéré de la science, il a su inspirer des générations entières de carrières scientifiques. Sagan savait non seulement attiser notre sens de la raison, notre esprit critique, mais aussi et surtout notre sens de l'émerveillement.

C'est pourquoi, tous les 9 novembre, est célébrée un peu partout dans le monde, à l'occasion de son anniversaire, une journée dédiée à sa mémoire, à son héritage et à sa vision particulière de l'univers, le Carl Sagan Day. Parfait inconnu en France, c'est pour moi l'occasion parfaite de lui rendre hommage à ma manière, et qui sait ? Peut être inspirer une célébration officielle francophone ? Mais qui était ce fameux Carl Sagan ? Pourquoi est-ce qu'il a un jour dédié à lui ? Et pourquoi est-ce que moi je n'en ai pas ? Ce sont des questions auxquelles je vais tenter de répondre.

*Et je dis ça de manière totalement objective...

Un chercheur hors pair

Ses contributions à la science moderne sont non seulement multiples (il a écrit plus de 600 publications), mais certaines sont aussi fondamentales. Tout d'abord on lui doit le premier calcul, grâce à des données radio-astronomiques, de la température de surface de Vénus, qui s'élève à environ 450 – 490 degrés Celsius à cause de l'énorme effet de serre créée par son atmosphère, et il a contribué en tant que manager et designer, à la sonde Mariner 2, qui a été une des premières sondes à étudier la surface de Vénus.

Sagan aura participé à quasiment toutes les missions d'exploration spatiale organisées par la NASA au XXe siècle, et en particulier aux missions Viking sur Mars, Galileo vers Jupiter et Voyager vers les confins du système solaire.

Mais ce n'est pas tout ! Il a aussi été l'un des pionniers fondateurs d'une science nouvelle, l'exobiologie, ou l'étude de la vie à l'échelle de l'univers. Cette science a pour ambition de répondre à cette question qui turlupine l'humanité depuis pas mal de temps déjà : est ce que la vie telle qu'on la connaît est une rareté cosmique ou est-elle présente partout dans l'univers, et si oui sous quelle forme ?

Et comme l'exobiologie est une science assez jeune dans sa forme moderne, grâce aux rapides avancées technologiques en ce qui concerne les télescopes, les sondes robotiques, et en particulier depuis 1995 grâce à la découverte des planètes extrasolaires (dont on a dépassé le seuil des 1000 planètes récemment), elle est devenue une science en plein essor.

Et dans cette filière on doit retenir 2 contributions majeures de Sagan : tout d'abord il a été le premier à émettre l'hypothèse d'un océan d'eau liquide salée entre 5 et 90 km sous la surface glacée d'Europe, un satellite de Jupiter. Hypothèse qui est toujours d'actualité, on pense aujourd'hui que cet océan serait généré et chauffé par l'intense friction qui résulterait des forces de marée dues à Jupiter.

Il a aussi théorisé la présence de composés liquides sur la surface de Titan, une des lunes de Saturne, ce qui a été confirmé en 2004 par la mission Cassini Huygens. On sait aujourd'hui que ces composés liquides sont des lacs d'hydrocarbures, très probablement du méthane ou de l'éthane, ce qui fait de Titan pour l'instant le seul corps connu autre que la Terre dont la surface possède des étendues liquides stables.

SETI

"Si nous étions seuls dans l'Univers, ce serait un beau gâchis d'espace." - Carl Sagan, Contact

Carl Sagan a aussi été un grand avocat de la recherche de la vie intelligente dans l'univers. Il a été énormément impliqué dans le projet SETI, qui est l'acronyme de Search for Extraterrestrial Intelligence, c'est-à-dire Recherche d'Intelligence Extraterrestre. C'est un institut américain qui utilise principalement la radioastronomie afin de détecter dans le spectre électromagnétique des motifs qui ne pourraient pas être émis par des sources naturelles.

Pour cela, le SETI a commencé par utiliser les plus grands radiotélescopes du monde, comme le télescope d'Arecibo, à Porto Rico, mais possède maintenant son propre réseau de radiotélescopes, le Allen Telescope Array, financé par le cofondateur de Microsoft, Paul Allen.

Le programme SETI est actif depuis les années 60, et a connu un véritable succès auprès du public, mais pas autant auprès du gouvernement américain, qui en temps de crise, a revu son budget à la baisse et qui a décidé que la science venait en second, et qu'elle devrait se focaliser sur les recherches à court terme. La NASA est en train d'en faire les frais actuellement et le SETI n'en réchappe pas, vu que faute de financement de la part du Congrès, les antennes du Allen Telescope Array avaient été mises en hibernation il y a deux ans, mais grâce à 100 000 dollars de donations privées sur Internet, elles ont été remises en activité. Malheureusement c'est une solution temporaire, puisque pour continuer d'exister, le SETI devra contracter avec la Défense américaine qui utilisera du temps de télescope à des fins moins nobles.

En attendant, si vous voulez aider le SETI, vous pouvez prendre part au projet de science participative SETI@home, qui utilise le calcul partagé pour traiter les données arrivant des différents télescopes. C'est un petit programme que vous pouvez télécharger qui tourne lorsque votre ordinateur est en veille, et qui vous permet donc de donner un coup de pouce à la recherche d'aliens tout en ayant un écran de veille qui déchire.

La Planetary Society

Mais revenons à Sagan. Et en particulier à un organisme qu'il a créé dans les années 70. La Planetary Society, c'est aujourd'hui la plus grande association à but non lucratif qui a pour intérêt l'exploration spatiale et la création de liens entre la science et le grand public. Avec plus de 100 000 membres actifs dans le monde, c'est aujourd'hui Bill Nye (the Science Guy !!), qui est à la tête de l'association, ce qui en fait le président le plus cool de l'histoire des présidents.

La Planetary Society a actuellement plusieurs projets en cours, dont la liste exhaustive est disponible ici. Je vais en citer 2 :

Le premier projet, c'est Lightsail-1, le premier projet privé de voile solaire, c'est à dire une sonde qui utiliserait la pression de radiation du Soleil pour se propulser, pression qui est très faible mais suffisante dans le vide spatial pour atteindre des vitesses inimaginables avec les moyens de propulsion chimiques actuels. Les Japonais avaient déjà envoyé avec succès un démonstrateur pour prouver que la technologie fonctionnait, la sonde Ikaros, qui avait dépassé l'orbite de Vénus en 2010, mais là on parle d'une sonde grandeur nature, de 32m² de surface. Avec un peu de chance, la sonde devrait être envoyée en fin d'année, si la NASA veut bien, alors on croise les doigts. En attendant, on se délectera de cette vidéo de présentation.

Le deuxième grand projet de la Planetary Society, c'est le projet Laser Bees, qui vise à sauver la Terre des méchants astéroïdes tueurs de la meilleure manière possible, c'est-à-dire avec moins de Bruce Willis et plus de lasers ! Le système consisterait en une armée de petits robots qui dévieraient gentiment la trajectoire de l’astéroïde grâce encore une fois à la pression de radiation en lui balançant des impulsions laser. Et donc le projet est pour l'instant à l'étude...

Messager interstellaire

"Dans un milliard d'années, quand tout ne sera plus que poussière sur Terre, les enregistrements de Voyager parleront encore pour nous" - Carl Sagan

Carl (oui je l'appelle Carl et je vous zute) avait aussi une passion pour les symboles. La plaque en or que vous pouvez voir ici a été posée, à la demande et sur le design de Sagan, sur les deux sondes Pioneer 10 et 11, qui avaient pour mission d'étudier les planètes externes du système solaire, et qui depuis ont quitté le système solaire dans la direction de l'étoile Aldébaran pour l'une, et de la constellation de l'aigle pour l'autre. Ces plaques sont une sorte de bouteille à la mer interstellaire, un message à destination d'hypothétiques extraterrestre, le premier du genre.

Dans la même idée, un message plus fouillé a été envoyé quelques années plus tard sur les sondes Voyager, sous la forme d'un disque d'or qui contient des informations sur la Terre et ses habitants, des sons variés, comme des chants de baleine, des cris de bébé, un petit coucou dans toutes les langues ou encore de la musique, par exemple du Mozart, du Beethoven ou encore Johnny B Goode de M̶a̶r̶t̶y̶ ̶M̶c̶F̶l̶y̶ Chuck Berry.

Au final, les chances que les disques soient retrouvés un jour sont infimes, les sondes Voyager n'atteindront pas l'étoile la plus proche avant au moins 40 000 ans. Mais elles resteront à jamais les meilleures capsules temporelles que l'Humanité ait envoyées...

Scepticisme scientifique

"Des affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires." - Carl Sagan

Sagan a aussi été l'un des fondateurs du mouvement des Skeptics américains, un mouvement qui promeut l'usage de la raison, de l'esprit critique et de la science, et qui cherche à démentir par le biais de l'expérimentation les affirmations de phénomènes dits paranormaux ou surnaturels. Il a passé énormément de temps à éduquer les gens dans ce sens, surtout dans le contexte d'une Amérique où plus de 50% des Américains croient encore aux fantômes et où l'on assiste depuis récemment à une montée en popularité des créationnistes, ces chrétiens fondamentalistes qui croient que la Terre n'a que 6000 ans selon une interprétation littérale de la Bible et rejettent activement la théorie de l'évolution formulée par Darwin sur laquelle est pourtant basée toute la biologie actuelle. Se battre à coup d'arguments contre les climato-sceptiques, les activistes anti-vaccination et autres partisans des médecines dites alternatives, c'est le grand combat des Skeptics à l'heure actuelle.

La Terre, notre point bleu pâle

J'ai beau en avoir parlé dans un précédent article, je ne peux pas résister à l'envie de vous en reparler.

Ce que vous voyez là est une photo prise par la sonde Voyager 1 en 1990, alors qu'elle était à plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre. Le petit point que vous apercevez au milieu d'un rayon de Soleil, c'est notre planète. Une image d'une portée telle qu'elle a inspiré Sagan à écrire tout un essai à ce sujet (entre autres): Pale Blue Dot: A Vision of the Human Future in Space

Cet essai, considéré par l'astronome Phil Plait comme l'une des plus belles œuvres écrites en langue anglaise (et pour l'avoir lu, j'approuve), met en perspective nos accomplissements, nos rêves et surtout notre hubris face à l'immensité cosmique. Ce texte (à lire ci-dessous pour les anglophobes) a depuis mené des générations d'artistes à transmettre ce message intemporel. La vidéo ci-dessus, réalisée par le génial Callum C. J. Sutherland, dans le cadre d'une série en hommage à Sagan, en est à mon sens la meilleure interprétation.

On est bien peu de chose, ma pauvre Lucette...

Regardez encore ce petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est nous. Sur lui se trouve tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions aux convictions assurées, d'idéologies et de doctrines économiques, tous les chasseurs et cueilleurs, tous les héros et tous les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d'amoureux, tous les pères et mères, tous les enfants plein d'espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les professeurs de morale, tous les politiciens corrompus, toutes les “superstars”, tous les “guides suprêmes”, tous les saints et pécheurs de l'histoire de notre espèce ont vécu ici, sur ce grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil.

La Terre est une toute petite scène dans une vaste arène cosmique. Songez aux fleuves de sang déversés par tous ces généraux et ces empereurs afin que nimbés de triomphe et de gloire, ils puissent devenir les maîtres temporaires d'une fraction d'un point. Songez aux cruautés sans fin imposées par les habitants d'un recoin de ce pixel sur d'indistincts habitants d'un autre recoin. Comme ils peinent à s'entendre, comme ils sont prompts à s'entretuer, comme leurs haines sont ferventes. Nos postures, notre propre importance imaginée, l'illusion que nous avons quelque position privilégiée dans l'univers, sont mis en question par ce point de lumière pâle. Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité - dans toute cette immensité - il n'y a aucun signe qu'une aide viendra d'ailleurs nous sauver de nous-mêmes. La Terre est jusqu'à présent le seul monde connu à abriter la vie. Il n'y a nulle part ailleurs, au moins dans un futur proche, vers où notre espèce pourrait migrer. Visiter, oui. S'installer, pas encore. Que vous le vouliez ou non, pour le moment c'est sur Terre que nous prenons position.

On a dit que l'astronomie incite à l'humilité et fortifie le caractère. Il n'y a peut être pas de meilleure démonstration de la folie des idées humaines que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir le point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue.

Ses livres

"L'écriture est peut être la plus grande invention de l'Humanité, liant entre eux des gens qui ne se sont jamais connus, des citoyens d'époques lointaines. Les livres brisent le carcan du temps. Un livre est la preuve que les humains sont capables de véritable magie." - Carl Sagan

Carl Sagan a publié au total une vingtaine de bouquins, dont la plupart sont des best sellers, et dont je vous conseille totalement la lecture, en particulier ces 3 là :

Le premier, The Demon Haunted World, pour lequel Sagan a reçu le prix Pullitzer, et TOUJOURS PAS TRADUIT EN FRANÇAIS (grrr), est aujourd'hui considéré comme une référence concernant la méthode scientifique et le scepticisme.

Le deuxième, c'est Contact, son meilleur roman de science fiction (c'est aussi le seul), qui a été adapté en un super film plus tard avec Jodie Foster, et qui raconte la détection du premier message extraterrestre par le SETI. Un véritable Roller Coaster émotionnel et intellectuel.

Et enfin Cosmos, qui est le livre en langue anglaise le plus vendu au monde, est une magnifique introduction à l'univers, et complète parfaitement la série éponyme, ce qui me fait une super transition pour passer à...

COSMOS

"Si vous voulez faire une tarte aux pommes à partir de rien, il vous faudra d'abord créer l'univers" - Carl Sagan

Cosmos est d'abord un phénomène télévisuel. C'est l'émission la plus regardée de l'histoire de la télévision. Elle a été diffusée dans les années 80 dans plus de 60 pays et vue par plus de 500 millions de téléspectateurs ! C'est une série en 13 épisodes d'une heure, qui couvre pas mal de sujets, depuis l'origine de l'univers jusqu'à l'apparition de la vie, en passant par le voyage interstellaire et notre place dans l'univers. La musique, unique dans son style contemplatif et lent, a été composée par Vangelis, une légende de la musique électronique, ce qui a largement contribué à la popularité de l'émission.

Récemment, une suite à la série a été annoncée, elle sera diffusée en 2014 par la Fox, produite par Anne Druyan, la femme de Carl Sagan, réalisée par Seth Macfarlane, le créateur de... Family guy (j'ai peur) et elle sera présentée par le grand Neil Degrasse Tyson himself, la superstar de la science américaine, et l'astrophysicien le plus BADASS au monde. Non mais visez-moi ce trailer...

Aujourd'hui les épisodes sont disponibles sur le net, donc je vous encourage vivement à tous les regarder, c'est une introduction parfaite à sa philosophie et une parfaite manière de célébrer le CSD tout en mangeant de la tarte aux pommes. Mais attention : un petit avertissement d'ordre médical s'impose avant d'embarquer dans le vaisseau de l'imagination. Ce documentaire est susceptible d'entraîner quelques effets secondaires, dont les symptômes sont les suivants :

- Un profond sentiment d'appartenance cosmique, - Un regain de foi en l'humanité - Une profonde remise en question de votre vision de l'univers - et enfin un sentiment d'inspiration spontanée.

Si ces symptômes persistent n'hésitez pas à contacter votre librairie la plus proche. En attendant, vivement 2014...

Joyeux anniversaire, Carl. Et merci pour tout.