Orphelin d’exposition permanente depuis maintenant deux ans, le musée Armand-Frappier vient de recevoir une aide financière de 390 000 $ du gouvernement du Québec pour réaliser son prochain grand projet.

Guylaine Archambault, la directrice générale du Musée, était tout sourire au moment d’en faire l’annonce, le 13 juillet dernier. La somme octroyée par Québec permettra au musée le renouvèlement de son exposition permanente, la dernière datant de 2001, et démantelée en 2015.

« Normalement, une exposition permanente à une durée de vie de 7 ans. La nôtre a duré deux fois plus longtemps », indique Mme Archambault.

L’institution scientifique vit depuis quelque temps des moments assez remarquables, selon les dires de la directrice. Le musée a augmenté sa fréquentation de 32 % cette année. Le camp de jour estival affichait complet cet été. Et le musée sera prochainement relocalisé dans un immeuble adjacent au Cosmodôme en plus d’être renommé BioCentre Armand-Frappier.

L’annonce du renouvèlement d’une exposition permanente au musée était d’ailleurs très attendue. « L’apport du musée Armand-Frappier pour le développement économique et touristique est d’une grande importance », a souligné Francine Charbonneau, ministre responsable de la région de Laval, lors de l’annonce.

Une exposition « à l’échelle humaine »

La nouvelle exposition permanente du musée visera à faire connaître l’œuvre du Dr Armand-Frappier, qui a consacré sa vie à faire de la recherche pour l’amélioration de la santé publique.

En lien direct avec la mission du musée, la future exposition favorisera la compréhension d’enjeux scientifiques reliés à la santé humaine… mais à l’échelle humaine.

« À l’échelle humaine est un titre de travail pour l’instant. L’exposition amènera les visiteurs à réaliser que la science n’apporte pas toutes les solutions. Mais on souhaite faire comprendre aux gens à quel point il est important de prendre soin de soi. Il s’agissait d’ailleurs de la vision du Dr Frappier », explique Guylaine Archambault.

À l’échelle humaine passera en revue les grandes étapes de la vie humaine qui sont parfois ponctuées de défis, comme la maladie, mais aussi de la volonté de l’être humain d’améliorer son sort, notamment avec la science. 

On promet également que l’exposition sera hautement technologique, interactive et résolument contemporaine, de manière à permettre aux visiteurs de s’émerveiller de la grande beauté et de la fragilité de l’être humain.

La prochaine exposition permanente du musée Armand-Frappier sera présentée aux visiteurs à compter de 2020, à temps pour l’ouverture des nouvelles installations du musée, sur le site du Cosmodôme.

 

Marie-Eve Cloutier