Pour ceux qui ne seraient pas au courant, le monde de l’astronomie a ressenti un petit frisson d’excitation la semaine dernière.

En effet, au début de la semaine. Une équipe de chercheurs américains utilisant le radiotélescope de Arecibo Puerto Rico a annoncé avoir détecté un signal bizarre en provenance de l’étoile Ross 128.

C’est en examinant les observations qui avaient été prises deux semaines plus tôt (le 12 mai) que l’on a découvert un signal bizarre. Ce signal présent à une fréquence de 4,7 GHz était constitué de pulses quasi périodiques à bande spectrale large (20 Hz) présentant une forte dispersion tout en étant très peu polarisés. De plus, ce signal ne semblait pas provenir de sources locales, car il n’était pas présent chez les autres étoiles observées juste avant ou après et qu’il est resté présent pendant 10 minutes, cela exclut les sources mobiles. Il devait certainement venir de l’espace. Il restait donc trois possibilités : c’était une éruption stellaire, c’était un autre objet céleste qui émettait ou c’était un satellite à haute altitude.


La suite dans mon billet chez Voir.