Dans cette vidéo, Vincent Jase de la manière dont les scientifiques arrivent à prédire la météo tout en faisant le plus de références possible (sans se faire poursuivre pour violation du droit d’auteur) à Jurassic Park et à l’idole de son enfance : le professeur Ian Malcolm.

La météo est extrêmement importante, mais pas seulement pour l’effet qu’elle a sur nos vies et nos humeurs. La météo a des impacts économiques majeurs, notamment dans le secteur de l’énergie et celui de l’agriculture. En fait, prédire la météo c’est quelque chose qu’on tente de réussir depuis la nuit des temps. Pendant longtemps cela consistait à regarder les nuages et à tenter de deviner une tendance. Aujourd’hui, avec les avancées scientifiques qui ont amené une excellente compréhension des équations physiques régissant la météo, les stations météorologiques dispersées partout dans le monde qui collectent des informations précises sur les conditions locales en temps réel et les super-ordinateurs pour traiter toute cette information, nous sommes mieux équipés que jamais pour prédire le temps qu’il fera dans les prochains jours. Alors, avec toute cette technologie, pourquoi les météorologues se trompent-ils aussi souvent ?

Parce que le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut causer une tornade au Texas.

Cette jolie phrase, attribuée au mathématicien Edward Lorenz, signifie en fait que la météo est le système chaotique par excellence. Alors qu’est-ce que la théorie du chaos et comment influence-t-elle notre capacité à prédire la pluie, le beau temps et les attaques de dinosaures ?

La théorie du chaos sert à décrire des systèmes complexes où la plus petite variation dans les conditions initiales peut changer complètement le résultat final. Prenons par exemple un parc d’attractions fictif rempli de dinosaures. C’est un environnement complexe, impossible à prédire et où des accidents sont susceptibles de se produire. Après tout, la vie trouve toujours un chemin…

Pour ce qui est de la météo, cela signifie qu’une variation de quelques degrés en Ontario peut faire la différence entre la pluie et le beau temps à Québec, trois jours plus tard.

Alors comment peut-on prédire un tel système ? Et bien si vous voulez prédire ce qui va arriver au large du Costa Rica dans un parc d’attractions où cohabitent des vélociraptors et un tyrannosaure, oubliez-ça ! Vous devriez rester sagement à la maison. Si en revanche vous voulez prédire la météo, il suffit de rouler des milliers de simulations avec votre super ordinateur.

Pourquoi toutes les chaînes météo ne font-elles pas les mêmes prédictions ? Comment (et pourquoi) les météorologistes trichent-ils votre bulletin météo en y ajoutant de la pluie ? Comment obtenir une prédiction à long terme de meilleure qualité en consultant un almanach plutôt que votre site internet météo préféré ? Vincent vous en jase et bien plus dans cette nouvelle vidéo.