Autre action

Revue de presse

L'empreinte écologique d'Internet

Magali Bourrel, le 10 juillet 2011, 18h27

Selon une étude lancée par Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, près de 247 milliards de courriers électroniques ont été envoyés chaque jour dans le monde durant l'année 2009 (spams inclus). Deux fois plus devraient l’être en 2013. Multiplier le nombre de destinataires accentueraient les effets négatifs sur le changement climatique. La conservation d'un ou plusieurs courriels sur un serveur est également néfaste. Pour réduire son empreinte écologique, il faudrait diminuer le nombre de pages consultées en utilisant des mots clés précis lors d’une recherche via un moteur de recherche et saisir directement l'adresse dans la barre de navigation lorsque que l'on connaît un site Internet plutôt que d’utiliser le moteur de recherche pour le trouver.

L'empreinte écologique d'Internet
Cliquer sur la photo pour agrandir
L'empreinte écologique d'Internet