Se priver de nourriture aurait des effets bénéfiques contre des cancers, mais aussi différentes autres affections chroniques.