Des surfaces à l’échelle nano conçues par des chercheurs du MIT pourraient aider à rentre plus efficace la génération d’énergie et la désalinisation.