Un grand sondage européen suscite une réaction étrange chez une responsable scientifique

Voici le compte rendu d'un vaste sondage périodique sur les relations entre les citoyens européens, la technologie et la science, publié en juin 2010. La réaction de Professor Marja Makarow, chief executive of the European Science Foundation (ESF), est décevante - pour ne pas dire étrange: elle accuse les chercheurs d'être trop paresseux pour bien communiquer leurs travaux, ce qui maintiendrait les citoyens dans l'ignorance et la méfiance. Une vision simpliste des rapports entre les chercheurs et la société qui témoigne d'une méconnaissance des enjeux sociaux et politiques de la science tels que mis au jour par les travaux de sociologie des sciences, entre autres. (voir par exemple, les travaux d'Isabelle Stengers).

http://www.euractiv.com/fr/science/loptimisme-legard-de-la-science-mis-mal-par-des-chercheurs-paresseux-news-495476

Le sondage Eurobaromètre science et technologie: http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/10/266&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=en

Est-ce qu'une enquête similaire a été menée récemment au Québec?