Publicité
lesdebrouillards_1.jpg

Les débrouillards

Autre action

Actualité

Nouveau record pour la couche d'ozone

Agence Science-Presse, le 7 novembre 2006, 0h00

(Agence Science-Presse) On nous avait dit qu’il devenait plus petit. Mais non ! Le trou de la couche d’ozone grandit toujours et atteint un nouveau record. Il mesurait en septembre près de 30 millions de kilomètres carrés selon les instruments de la NASA qui le surveillent de près dans l’hémisphère sud. La surface du trou couvre maintenant tout l’Antarctique et s’étend jusqu’à l’Australie et l’Amérique du sud.

Ce trou dans la couche d’ozone apparaît chaque année au-dessus de l’Antarctique entre les mois d’août et de novembre.

Les CFC et les gaz à base de chlore et de brome sont responsables des dommages subis par la couche d’ozone. Ces gaz ont été abondamment utilisés dans les années ’80 avant que l’on ne découvre leur effet néfaste. Bien que leur utilisation ait considérablement diminué depuis quelques années, ils sont toujours présents en quantité importante dans la stratosphère où ils contribuent à l’effritement de l’ozone.

Les scientifiques estiment que d’autres trous "records" sont à prévoir au cours des prochaines années. Mais ils restent optimistes et estiment que la couche d’ozone retrouvera éventuellement son aspect normal. Les permiers signes de rétablissement sont à prévoir pour 2010 et la guérison complète entre 2040 et... 2080.