Il a vécu au Brésil il y a environ 200 millions d’années, ce qui en fait le plus ancien des dinosaures. Une équipe de la Fondation de zoobotanique de Rio Grande do Sul en a découvert 12 squelettes en 2001.

Il a toutefois fallu du temps pour établir que cette bestiole méritait bien d’être classée dans l’ordre des dinosaures. En analysant les fossiles, les chercheurs Max Langer et Jorge Ferigolo ont d’abord constaté qu’il s’agissait d’un herbivore, dont la gueule prenait la forme d’un bec. L’espèce n’avait pas de dents mais plutôt un os pré dentaire. On l’a baptisée Sacissaure, du nom d’une figure mythologique du folklore brésilien, le Saci, un genre de gnome à une seule jambe: chacun des 12 squelettes avait perdu sa jambe gauche.

Une telle trouvaille dans le Sud du Brésil n’a rien de surprenant, soutiennent les chercheurs dans la revue Historical Biology, car la région abrite une formation rocheuse de la période triassique, qui marque l’apparition des dinosaures. De plus, l’Amérique du Sud est de souvent pointée comme le berceau de ces reptiles gigantesques, spécialement le sud du continent.

La rocheuse Caturrita, où on a trouvé le Sacissaure, traverse non seulement le sud du Brésil mais aussi l’Argentine. “Nous ne pouvons toutefois pas préciser quel est le dinosaure le plus ancien et dire s’il est Brésilien ou Argentin ”, explique Langer, professeur de paléontologie à l’Université de São Paulo. Ce chercheur et ses collègues travaillent en ce moment avec une équipe polonaise à tenter d’élaborer un arbre généalogique du Sacissaure en le comparant à quelques cousins européens.