Devra-t-on parler bientôt de justice environnementale? Chose certaine, ce sont les populations les plus pauvres qui sont touchées en premier par les désastres écologiques, depuis les déversements toxiques jusqu'à la hausse du niveau des eaux causée par les changements climatiques. C'est le sujet de notre émission de cette semaine.

Les symptômes les plus dramatiques de cette injustice environnementale portent le nom de réfugiés climatiques. Josée Nadia Drouin s'entretient avec François Pesant, auteur d'une exposition de photos sur ces réfugiés.

Comment les chercheurs abordent-ils ces questions? Marise Murphy en discute avec Laurent Lepage, de l'Institut des sciences de l'environnement de l'UQAM, qui s'est tout particulièrement penché sur les populations du Sahel.

Et dans les actualités: l'Inde et d'autres pays émergents font des pas en avant dans l'émergence de leurs propres réseaux de recherche sur les changements climatiques.

Écoutez l'émission au complet ici.